lundi 30 juin 2014

Plaisir déchaîné (Demonica 1) par Larissa ione

Coucou à tous,


                               Dernièrement, j'ai été des plus occupée et préoccupée par l'état de santé de mon chien et de ce fait j'ai eu encore moins de temps libre pour mes lectures toutefois je ne pouvais pas terminer le mois de juin sans mettre en ligne au moins un avis en français.

J'avais espéré assister à une séance de signatures il y a de ça pas si longtemps et comme plusieurs auteurs allaient être présents j'avais eu l'intention de lire au moins un livre pour chacun d'eux. Finalement cela ne s'est pas fait et ce n'est pas très grave j'ai juste plus de temps pour en découvrir plus.
Dans le cas présent, j'avais complètement oublié que j'avais déjà lu quelque chose par Larissa Ione... une romance contemporaine et sportive que j'avais adoré.. mais je n'avais pas encore osé une des ces histoires dans le genre paranormal c'est maintenant chose faite.

 bonne lecture
Editeur VF: Milady 2012
Titre original:Pleasure Unbound ( edited 2008)
Genre: bit lit
Violence: élevée

Langage: élevé
sexe: élevé
Public: +18ans

Prix : 9euro
Obtenu par achat

Quatrième de couverture de l'éditeur Milady:

Il est un endroit où l’extase peut vous coûter la vie.
Tayla Mancuso est tueuse de démons. Mais sa vie bascule le jour où elle se réveille, grièvement blessée, dans un hôpital peu commun. Eidolon, le chirurgien qui lui sauve la vie est un incube et, malgré la haine qu’elle voue à son espèce, la jeune femme ne peut résister à ses charmes…
Tayla est alors confrontée à un terrible dilemme : trahir les siens ou l’homme qui la fait se consumer de désir ?
Mais la séduisante tueuse n’est pas la seule à être en émoi. Et la fascination d’Eidolon pour cette ennemie jurée pourrait bien coûter la vie au démon.
D’autant qu’il ne devrait pas perdre son temps avec une humaine : la folie va l’emporter s’il ne trouve pas une compagne démoniaque au plus vite. Eidolon pourrait-il oser l’impensable et s’offrir corps et âme à la tueuse ?

Avis:
          Cette série n’a été que récemment traduite certes mais elle est connue depuis bien longtemps dans le monde anglosaxon ce qui fait que l’on me l’avait recommandée depuis très longtemps…. Cependant j’ai attendu et même une fois traduite je ne me suis curieusement pas jetée dessus, comme j’ai pu le faire pour la grande majorité des titres de cet éditeur, bien que j’avais lu un autre livre par Larissa Ione et que je l’avais adoré.
Je n’étais pas vraiment certaine que ce serait une série pour moi et il semble que mon instinct ne m’avait pas trompée.

Oh loin de moi l’idée de dire que « Plaisir Déchainé » est mal écrit c’est juste que je n’arrive pas à m’intéresser vraiment à l’histoire ou à me lier émotionnellement avec les personnages. En fait, je peux même dire que je me suis ennuyée lors des 8 premiers chapitres….l’action avait déjà commencé, les bases des personnages étaient en place et il y avait déjà des scènes plus que « chaudes » mais c’est peut-être là que le bas blesse dans mon cas. J’aime la romance paranormale et soyons honnêtes j’ai déjà lu des scènes plus torrides que celles-ci ce n’est pas tant le niveau  mais la forme qui m’a déplu….Le vocabulaire était un peu trop cru à la limite du vulgaire et ce n’est pas vraiment ma tasse de thé. A mes yeux on peut très bien écrire des scènes érotiques avec un vocabulaire un tant soit peut poétique cela plaira sûrement à certain mais moi je préfère passer (surtout que c’est peut-être un effet de la traduction également)

Je note toutefois que la seconde moitié du livre dispose d’un autre vocabulaire et que l’histoire se complexifie également ce qui a recapté mon attention…. Je n’en étais pas encore au point d’apprécier Tayla loin de là mais l’intrigue méritait que je replonge dans le récit. Je dois dire que dès le début Eidolon m’est apparu très charismatique ( le minimum pour un incube) mais surtout réellement digne d’intérêt car il agit de manière très spéciale. C’est lui qui a créé l’hôpital pour les démons alors que ces derniers sont très méfiants à la base et peu enclin à ce soucier des autres. Lui a voulu que cela change et il fait de son mieux dans cette direction même si il se réserve également le droit de ne pas soigner certaines espèces trop dangereuses. On en apprends assez bien sur lui et ce plutôt rapidement car il n’hésite pas à se confier à Tayla ce qui m’est apparu comme un peu étrange car ce faisant il mettait d’autres en danger.
Ses frères Shade et Wraith sont très protecteurs et j’ai vraiment apprécié la dimension que cela apportant apportait au récit en mettant des bases pour la série dans son ensemble. Ils sont de plus encore très mystérieux ce qui aiguise mon intérêt.
Ce n’est que vers la fin du livre que Tayla a gagné un peu plus de valeurs à mes yeux, je conçois que son passé a pu être très difficile mais son aveuglement avait tendance à me porter sur les nerfs. Elle finit par prendre les bonnes décisions mais elle a encore beaucoup à apprendre.
Si le cas sur lequel les frères enquêtaient trouve une conclusion, en même temps d’autres questions apparaissent comme l’identité du réel instigateur. A ce sujet j’ai mes suspicions … je suis peut être complètement à côté certes mais  en ce moment je dois dire que cela ne me donne pas vraiment envie de poursuivre la série. Je lui donnerai plus que probablement une seconde chance ultérieurement mais à cet instant c’est loin de mes priorités.


 En résumé si vous aimer les histoires avec de la passion ( peu importe le vocabulaire employé) , de l’action et une pointe de suspense vous devriez aimer cette série mais ce n’est pas celle que je recommanderai en priorité. Alors à vous de juger

Score:  1,5 (voir 2 pour la seconde moitié)/5
Disclaimer: Toutes les opinions exprimées ici sont les miennes, il s’agit de d’un avis honnête et personnel. Aucune compensation n’a été fournie en échange de ce dernier.


Challenges:


Aucun commentaire:

Publier un commentaire