mercredi 19 septembre 2012

Azalea de Brenda Hiatt

Coucou,

              Deux avis aujourd'hui, quelle surprise! En effet comme j' avais un peu de temps j'ai pu avancer dans mes lectures et deux d'entre elles étant assez courtes j'ai décidé de vous en offrir mon avis le même jour d'autant plus que l'une a été faite en anglais, comme l'avis correspondant, et celle-ci en français. Bref aujourd'hui les deux langues et leurs lecteurs sont mis en avant.

Sans plus attendre voici Azalea de Brenda Hiatt.

Bonne lecture!


Editeur VF: Harlequin  col. Les historiques
Titre original:Azalea ( edited 1994)
Genre: romance historique
Violence: aucune

Langage: normal
sexe: normal
Public: 16+
Obtenu par achat


Quatrième de couverture de l'éditeur Harlequin:


Angleterre, 1809

A dix-neuf ans, fière et indépendante, Azaléa est fermement décidée à prendre sa vie en main. Et elle tient parole!

Quand un oncle peu scrupuleux essaie de la déposséder de son héritage, elle déjoue ses plans. Lorsque son jeune époux Christian est porté disparu en mer, elle réussit à surmonter sa peine.

Mais que fera-t-elle quand Christian, miraculeusement ressuscité d'entre les morts, lui annoncera tout de go son intention d'épouser quelqu'un d'autre?


Avis:

          Bref récit avec seulement 156 pages cependant même si il aurait pu être plus développé j’ai passé un bon moment avec ce livre. C’était ma première tentative de romance historique avec une héroïne américaine et j’ai trouvé intéressant de voir les divisions entre l’aristocratie anglaise et les membres important de son ancienne colonie. Le récit en soit n’est pas vraiment original ni mémorable mais cela reste un bon divertissement lorsque on n’a pas beaucoup de temps et que l’on souhaite une romance avec un « happy end » sans trop de complications.


Azalea est une jeune femme cultivée et bien élevée mais pas pour autant enfermée dans une attitude trop rigide, elle est franche et volontaire. Lorsqu’elle se retrouve confrontée à son oncle crapuleux elle œuvre à déjouer ses plans tout en redécouvrant son époux longtemps cru mort.
Christian quant à lui est un jeune noble qui se retrouve à la tête de sa famille alors que rien ne l’y prédestinait de prime abord étant le dernier de la fratrie, perdu et amnésique suite à un naufrage il cherche à préserver l’honneur de sa famille qu’il pense avoir bafoué durant son exil forcé.

Soyons honnête même si je sais que à l’époque on pouvait se marier très jeune j’ai apprécié que bien que mariée à 13ans Azalea ne soit pas forcée à consommer le mariage sans attendre cela m’aurait paru très choquant sinon. L’intrigue est un peu poussée par les cheveux mais on peut aisément se laisser emporter un court instant par ce récit sans trop de prétention mais toutefois agréable.

Score:  3/5

Disclaimer: Toutes les opinions exprimées ici sont les miennes, il s’agit de d’un avis honnête et personnel. Aucune compensation n’a été fournie en échange de ce dernier.
 

Challenges:
Book read for the 2012 TBR reading

This book enter in the Romance and Me Challenge



Aucun commentaire:

Publier un commentaire