dimanche 20 mai 2012

Les yeux de Leïlan (Leïlan tome1) par Magali Ségura

Bonjour à tous,

                 je profite encore une fois d'une éclaircie entre les orages, et les pannes de courant, afin de vous donner mon avis sur le premier volume de la trilogie de Leïlan "Les yeux de Leïlan" écrit par Magali Ségura.

Etant donnée que je suis en prime malade comme tout je ne vais pas m'attarder d'avantage et vous laisser découvrir cela, bonne lecture.

Illustrations  de Miguel COIMBRA
Editeur VF: Milady  2008
Genre: Fantasy romance
Violence: aucune

Langage: normal
sexe: moyen
Public: 16ans+
Prix : 6euro
Obtenu par achat

Quatrième de couverture de l'éditeur Milady:

Il est un royaume mystérieux que l’on nomme Leïlan, le Pays des Illusions.
Depuis qu’un drame affreux a frappé la famille royale, ses frontières sont fermées et son peuple est opprimé par l’infâme duc Korta.
Une rencontre pourrait tout changer : celle d’un jeune messager, Axel, et d’une fascinante jeune fille aux yeux bleus. Mais un secret entouré de sorcellerie les sépare et rend leur amour impossible.
Pourtant, autour d’eux, l’espoir renaît : un justicier insaisissable met les hommes du duc en échec. Qui est ce héros dont l’identité cachée est jalousement défendue ? Quelle est cette étonnante compagnie qui partage ses exploits ?

A votre tour de tomber amoureux des yeux de Leïlan…

Avis:
          Que dire de ce livre? Pour commencer il n’est pas mauvais et l’idée de base bien que  faisant partie des classiques de fantasy est intéressante mais voilà là réalisation laisse à désirer. J’ai eu du mal à m’immerger dans le récit. Déjà il y a les mini chapitre concernant un enfant qui on le découvre plus tard est Tannin. Ils auraient pu servir à intégrer plus d’éléments sur l’univers et son histoire oui mais de la façon dont ils son placé asse aléatoirement de premier abords cela coupe trop le récit à mon goût. Ce qui ont y apprend sera peut être capital pour les tomes suivants, cela reste à voir.

Ensuite et ce qui m’a le plus dérangé c’est le travail de relecture qui me parait vraiment bâclé. En effet, Axel est un prince mais se fait passer pour un simple messager, cela est clair dès le début du récit. Il va rencontrer Vic, dit Le masque, cette dernière ne le considère que comme un simple étranger. Vu ce qu’on apprend c’est plausible.  OR à la moitié du récit lorsqu’elle se dévoile un peu elle lui montre son collier et dit «  tu devrais le reconnaître ton père le roi Frédérick a le même » cela laisse entendre non seulement qu’elle l’a reconnu après leur rencontre enfant mais qu’elle sait parfaitement son identité et qu’il est prince. Cependant à la fin du récit elle « découvre » qu’il est noble et le voit comme un traître, se sent trahie etc. Le récit perd en crédibilité, soit elle sait qu’il est el fils du roi et donc prince et noble soit elle le prend pour un simple voyageur mais alors elle ne peut pas lui parler du roi son père. Cela peut paraître anodin mais cela m’a coupé dans mon élan et j’ai perdu l’intérêt que j’avais pour ce tome. ( Cependant, comme l’idée est bonne je laisse une note de 2,5 mais c’est assez généreux mais bon j’ai apprécié sans plus si il y avait pas eu au moins cette grossière faute d’inattention des correcteurs la note du récit aurait été meilleure)

 La romance, décidée par les fées, est touchante de par la façon dont elle prend vie contre toute attentes. Les amalyses et leur nature restent assez mystérieuses et j’aimerais en savoir plus cependant après cette déception je vais aborder un autre auteur pour me changer les idées avant de revenir à la suite de cette trilogie.


Score:  2,5/5

Challenges:
Book read for the 2012 TBR reading
This book enter in the Romance and Me Challenge

Aucun commentaire:

Publier un commentaire