mardi 15 mai 2012

La rose des vents par Gail Dayton

Bonjour à tous,


                    par ce triste mardi plein de pluie, je profite d'un bref répit entre les orages pour venir sans risque sur l'ordinateur. Aujourd'hui je vous présente le premier tome d'une trilogie écrite par Gail Dayton et intiulé " La Rose des Vents".

Bonne Lecture,


Editeur VF: Harlequin  collection LUNA 2006
Titre original:The Compass Rose( edited 2005)
Genre: Fantasy romance
Violence: moyen
Langage: normal
sexe: élevé
Public: +18ans
Prix : 7,5euro
Obtenu par achat



Quatrième de couverture de l'éditeur Harlequin:


Magicienne lanceuse de foudre, et capitaine de l'armée du royaume d’Adara, Kallista Beryl se découvre un pouvoir effrayant lors d’une bataille contre l'envahisseur du royaume rival du Tibre : d’un simple geste de la main, elle peut décimer une armée entière. Certes, ce don lui a permis de repousser l'ennemi, mais à présent, une marque mystérieuse fleurit sur sa nuque sous la forme d’une rose des vents, et son sommeil est hanté par des rêves prémonitoires…

Est-elle possédée par la sombre magie de ses ennemis, ou bien marquée par la Déesse pour délivrer du mal le royaume d'Adara ? En compagnie de Tarek, son fidèle garde du corps, et de Belandra, une magicienne élue par l'Unique mille ans auparavant, Kallista vogue vers Arkône afin de rencontrer la reine Serysta et découvrir la vérité. Ce qu'elle ne sait pas encore, c'est que trois hommes extrêmement séduisants ont été désignés pour l'accompagner dans sa quête…


Avis:

          Une agréable lecture même si au début on peut être un peu dérouter de part les termes propres à cet univers. Il s’agit en fait du premier tome d’une trilogie mais si le lecteur le souhaite il peut s’arrêter à ce tome, on imagine bien qu’il y a des choses qui vont se passer mais il n’y a pas vraiment de cliffhanger, on sait que d’autres personnages doivent encore venir mais c’est un second récit en soi.


J’ai trouvé les personnages intéressants mais ils pourraient être encore plus développé par exemple les questions sur les croyances et autres d’Obeb n’ont pas encore de réponses dans ce volume. La psychologie de Aisse est particulièrement bien rendue. Toutefois, Kallista est un peu trop impulsive à mon goût, certes elle a de bonnes intentions et veut protéger ses ilians mais elle s’y prend très mal. Maintenant, il faut aussi accepter que cette notion « ilian » pourrait choquer certains lecteurs et que ça reste une lecture destinée à des personnes matures suite aux relations multiples évoquées.


L’intrigue est un peu trop rondement menée pour moi cependant, le rythme est trop rapide pour permettre de se fondre complètement dans le récit. Le lecteur est un peu ballotté, perdu avec les lieux et les traditions différentes sans avoir le temps de bien en assimiler un avant de passer au suivant. De même les personnages évoluent pour certains trop rapidement pour qu’on y croie, un prisonnier ressentirait de la rancoeur plus longtemps que ça or ici en quelques semaines ou mois il se retourne complètement contre son ancien pays sans se poser de questions. C’est trop rapide.  J’espère que c’est quelque chose que l’auteur aura corrigé pour les volumes suivants.


Ca reste cependant une agréable lecture et un autre exemple de ce que peut être la fantasy romance. Cela ne me déplairait pas de lire la suite même si je n’en éprouve pas non plus un désir irrésistible.



Score: 3,5 /5




Challenges:

This book enter in the Romance and Me Challenge



Aucun commentaire:

Publier un commentaire