mardi 25 septembre 2012

Un Délicieux Compromis (Les Sœurs Shelley 2) par Louise Allen

Bonjour à tous,

               Après les derniers évènements tels que le changement de système pour suivre le site par email et la mise en place de mon premier concours, il est temps de revenir à la découverte du genre de la romance historique. Pour ne pas changer, cette fois encore il s'agit d'un livre faisant partie d'une série.
sans plus attendre voici donc mon avis sur " Un délicieux compromis" écrit par Louise Allen



Editeur VF: Harlequin  2011 col. Les Historiques
Titre original:Vicar’s Daughter to Viscount’s Lady ( edited 2010) ; Series :The Transformation of The Shelley Sisters book 2
Genre: romance historique ( régence anglaise)
Violence: aucune

Langage: normal
sexe: moyen
Public: 18ans+
Prix : 6,25euro
Obtenu par achat



Quatrième de couverture de l'éditeur Harlequin:

Suffolk, Angleterre, 1808.
Aux abois, enceinte d’un homme qui l’a séduite puis abandonnée, Bella n’a plus qu’une idée en tête : exiger réparation. Mais lorsqu’elle arrive à Londres, après un éprouvant voyage, Bella est atterrée : son séducteur a disparu. Son titre de vicomte, ses terres, sont désormais la propriété de son frère, le taciturne Eliott Calne. Une surprise qui en cache une autre : car Eliott, qui ne transige pas avec l’honneur de son nom, ordonne à Bella de l’épouser lorsqu’il découvre qu’elle attend un enfant. Un mariage blanc qui permettrait de sauver les apparences ? Non. Face au regard brûlant qu’Eliott pose sur elle, Bella devine que cette proposition ne sera pas sans contrepartie…




Avis:
          Une excellente histoire, c’est la première romance – époque régence anglaise- que j’ai lu d’un seul trait. Une nouvelle fois il s’agit d’un tome d’une série dont je n’ai pas lu le premier mais cette fois cela ne m’est pas apparu comme une faiblesse du tout. Ce livre peut parfaitement et sans regret être lu comme un « stand alone ».

J’ai pris beaucoup de plaisir à voir le côté un peu rebelle au sens positif du terme d’Arabella et la manière dont elle s’affirme progressivement. Humiliée par un amant coureur de jupons elle est fermement décidée à lui faire prendre ses responsabilités lorsqu’elle se découvre enceinte et va jusqu’à prendre la route dans ce but. Malheureusement, une fois sur place, elle apprend qu’il est décédé et le frère de ce dernier, pour qui l’honneur est important, décide de but en blanc de l’épouser afin de légitimer l’enfant. Naïve de prime abord, elle cède à cette décision afin de protéger son enfant à naître cependant elle n’envisageait pas qu’Eliott puisse souhaiter un vrai mariage et lui être fidèle. Par sens du devoir elle cède mais est-ce vraiment le devoir qui la fait réagir ainsi ?

Eliott quant à lui n’était pas prédestiné à être Vicomte, loin s’en faut et depuis son enfance son frère n’a jamais hésité à le lui rappeler, à le rabaisser et même à l’exiler à la mort de leurs parents. Ayant toujours souhaité admirer ce grand frère, il ne peut être que blessé voir un peu aigri devant le comportant honteux et dépravé de cet aîné qui méprise ses devoirs et obligations. Aussi, lorsque ce frère décède assez subitement, Eliott ne sait trop quoi ressentir soudain porteur du titre de noblesse et à la tête du domaine familial en train de péricliter. Depuis des années, il s’était charger de réparer les frasques de son frère dès lors il n’est guère surpris d’apprendre que ce dernier a séduit puis abandonner une demoiselle, la qualité de cette dernière par contre il ne pouvait s’y attendre. Mû par le devoir et un sens de l’honneur sincère il décide de l’épouser sans attendre afin que l’enfant de son défunt frère soit légitime et s’il est un garçon son héritier. Cependant, il ignore encore tout de cette jeune femme qui a débarqué dans sa vie et sur lui-même car les bonnes intentions c’est joli mais une fois confrontées à la réalité de la vie c’est n’est plus nécessairement si facile ou si clair.


Les deux héros se retrouvent alors dans une situation bien différente de celle qu’ils avaient pu envisager et face à des doutes qui mettent leur résolution et leur estime d’eux-mêmes à rude d’épreuve. Progressivement, alors qu’ils apprennent à se connaître tout en donnant le change socialement, ils finissent par se découvrir eux-mêmes avec leurs faiblesses et leurs désirs ainsi qu’à communiquer entre eux.

C’était très agréable de voir cette évolution avec ses hésitations qui ne la rendent que plus vraisemblable. Le style d’écriture est frais et entraînant avec un rythme ni trop rapide ni trop lent. Un vrai régal à recommander aux amoureux de belles romances.



Score:  4/5

Disclaimer: Toutes les opinions exprimées ici sont les miennes, il s’agit de d’un avis honnête et personnel. Aucune compensation n’a été fournie en échange de ce dernier.

Challenges:
This book enter in the Romance and Me Challenge
Book read for the 2012 TBR reading


Aucun commentaire:

Publier un commentaire