samedi 29 juin 2013

Captive de Minuit ( Minuit 8) par Lara Adrian

Bonsoir à tous!

On peut dire que la journée a été mouvementée mais elle se termine bien heureusement, malgré l'heure tardive j'ai encore beaucoup à faire cependant je tenais également à poster au moins un avis en français ce mois-ci afin que vous ne vous sentiez pas délaissés au profit des anglophones.  J'ai encore beaucoup de livres à lire en français et j'ai encore un livre reçu spécialement pour que je vous donne un avis dessus donc ne désespérez pas cela va arriver.

 Juin a été un mois assez difficile pour moi ce qui fait que la lecture est passée momentanément au second plan mais j'espère bien que les vacances me permettront de reprendre un peu d'avance. En attendant, je vous donne mon avis sur le tome 8 de la série Minuit par Lara Adrian.. et oui j'aime cette série mais ne vous en faite pas, prochain avis en français sera pour une série différente c'est promis après tout j'aime vous faire découvrir d'autre choses.


Bonne lecture

Editeur VF: Milady 2012
Titre original:Taken by Midnight ( edited 2010)
Genre: romance paranormale, bit lit
Violence: élevée

Langage: normal
sexe: élevé
Public: +18ans
Obtenu par achat


Quatrième de couverture de l'éditeur Milady:

La Lignée est parmi nous depuis toujours : de puissants guerriers vampires mènent une guerre secrète contre les Renégats pervertis par la Soif sanguinaire.

Jenna Darrow a survécu à la profanation de son corps et de son âme. Mais elle doit désormais faire face à d’étranges séquelles que seuls les guerriers vampires de l’Ordre peuvent l’aider à comprendre. Sous leur protection, elle va faire la connaissance de Brock. Ce mystérieux vampire a un don singulier : ses mains ont le pouvoir de réconforter, de soulager la douleur et d’éveiller le désir.

Mais tandis que Jenna et Brock explorent les limites de la passion qui les unit, un terrible secret surgi du passé de ce dernier va mettre en péril la vie de sa maîtresse mortelle.

Avis:
        Comme vous le savez sûrement, cette série est une de mes favorites dû au fait de l’importance et du rôle actif donné aux héroïnes… ici les hommes, vampires, sont forts , puissants, protecteurs mais pas machos. C’est vraiment ce qui m’a fait préférer Minuit à la série de la confrérie de la dague noire.

Ce tome ne change pas la règle et bien au contraire les femmes sont ici plus actives que les vampires et efficaces ; pourtant l’héroïne principale de ce livre Jenna n’a pas trouvé grâce à mes yeux. Humaine en train de changer suite à sa rencontre avec l’ancien, elle se retrouve soudainement plus forte et rapide que certains vampires…mais elle agit trop stupidement à mon goût. Ce n’est pas le fait qu’elle panique, s’enfouie, cache ses blessures etc  car dans un sens ces attitudes peuvent être compréhensible  chez un individu lambda mais voilà pour moi elle n’en est pas un. Elle est avant tout un ex-flic…et en tant que telle elle devrait avoir un peu plus de jugeotte et  se rendre compte des dangers qu’elle court (pour elle-même et les autres). Franchement elle apprend qu’elle a un objet non identifié attaché à sa moelle osseuse… les seuls susceptibles de l’aider acceptent, elle a même une amie sur place (important car au milieu d’étrangers ça peut faire un peu peur)…mais non elle ne reste pas où elle peut avoir des soins.
Au départ elle ne veut même pas aider alors que peut-être ses compétences ou son expertises pourraient faire la différence, elle me frustre vraiment.

Brock est bien différent, son pouvoir ne fonctionne que sur les humains, il peut absorber leurs souffrances à leur place. Comme, il semble,  tout vampire qui se respecte il a des problèmes avec son passé qu’il n’a pas encor résolu. Dans le cas présent, c’est la culpabilité de ne pas avoir pu protéger la compagne de sang qui lui avait été confiée, cette dernière a été enlevée sous sa garde. Pour Brock cela signifie qu’il n’était et n’est pas encore digne de la confiance qui lui avait été accordée et il porte ce poids sur les épaules. Lorsqu’il se retrouve en charge de Jenna, pour qui il commence à ressentir une très forte attraction, c’est l’histoire qui se répè !te et il est fermement décider à ne pas échouer une fois de plus.

Le fait que les deux personnages partagent ce sentiment d’absence et de culpabilité vis-à-vis de leur défunts respectifs est un élément qui rend leur relation plus réaliste selon moi car peu importe le temps passé, les besoins restent les mêmes et ils sont capables de partager sur ce sujet afin de passer outre pour continuer à avancer.

 Du côté de l’histoire, on voit que nos héros marquent des points, il était temps après avoir perdu si souvent, toutefois, Dragos semblent préparer bien des mauvais coups et leurs alliés ne sont peut-être plus aussi fiables l’influence de ce dernier s’étendant bien plus largement que ce qu’ils pensaient. De nouvelles alliances se forment également car ils ont tous bien plus à perdre désormais.
Lara Adrian laisse sous entendre de grands bouleversements ou actions dans le futur car si ils ont gagné la bataille la guerre elle fait toujours rage.

Un excellent tome dans la ligne des précédents mais j’ai simplement moins accroché aux personnages centraux cette fois.

Score:  3,5/5

Disclaimer: Toutes les opinions exprimées ici sont les miennes, il s’agit de d’un avis honnête et personnel. Aucune compensation n’a été fournie en échange de ce dernier.


Challenges:

Aucun commentaire:

Publier un commentaire